ART ET FISCALITE

Le développement du marché de l’art et la multiplication du nombre de foires et d’expositions à travers le monde entraînent des volumes de transaction en constante progression et une circulation massive d’œuvres d’art à travers le monde. Parallèlement, les ports francs ont vu le jour et sont progressivement devenus un instrument essentiel dans le cadre du trading en œuvres d’art.

Sous la supervision des douanes et des services fiscaux nationaux du pays de domicile, l’entreposage d’œuvres d’art au sein des ports francs autorise le stockage des collections, tout en permettant l’exemption d’une multitude de taxes. En effet, une œuvre d’art est susceptible de changer de propriétaire plusieurs fois en toute légalité dès lors qu’elle reste en transit dans un port franc. D’où la forte capacité d’attraction de ces ports francs qui permettent des gains fiscaux considérables.