Roberto Matta

Biographie

Roberto Matta étudie l’architecture à Santiago du Chili, discipline qu’il abandonne rapidement. Dès 1931, il part pour l’Europe et s’installe en France où il travaille dans l’atelier de Le Corbusier entre 1934 et 1935.

Il se consacre ensuite à la réalisation de dessins et de peintures inspirées par les artistes surréaliste, notamment André Breton. Matta devient un chef de file dans l’utilisation de l' »Automatisme », méthode novatrice pour faire jaillir les flux de pensées du subconscient afin de les utiliser dans la création artistique. Matta se rend à New York lors de la Seconde Guerre mondiale où sa créativité se nourrit notamment de l’expressionnisme abstrait américain.

Il expose pour la première fois aux États-Unis à la galerie Julien Levy, spécialisée dans le surréalisme. Les années 1960 marquent un changement dans l’oeuvre de Matta. L’artiste se tourne vers les thèmes socio-politiques contemporains, tout en étant toujours fortement influencé par ses racines surréalistes.